Accueil du site >

POURQUOI DES JOURNEES INTER-RESEAUX TECHNOLOGIQUES (JIR) EN MARS 2013 ?

« Réseaux technologiques MRCT : une Valeur partagée pour le CNRS et ses partenaires »

JPEG - 23.6 ko

La Mission des Ressources et Compétences Technologiques du CNRS (MRCT) initie des actions transverses autour des technologies. Elle s’appuie sur la création, le développement et l’action de réseaux technologiques, communautés de pratique interdisciplinaires regroupant les acteurs scientifiques et techniques sur des problématiques techniques communes. La dimension humaine et l’adhésion volontaire d’agents de toute la recherche publique et de l’enseignement supérieur à ces réseaux sont des éléments essentiels. La technologie en recherche est un vecteur d’interdisciplinarité, un outil de cohésion et d’échange, un stimulateur du renouvellement des idées, un « lieu » de couplage entre chercheurs, cadres et experts techniques, un liant utile intergénérationnel, inter-régional, inter-statutaire, inter-institutionnel…

C’est pourquoi, la MRCT au sein de la Mission pour l’Interdisciplinarité (MI) a organisé, à Lyon du 25 au 27 mars 2013, une nouvelle édition de ces rencontres. Ces journées ont cherché à dynamiser ces communautés de pratique et leurs interactions (interdisciplinarité technologique). Etat des lieux des réseaux, réflexion sur leurs activités futures au bénéfice des unités de recherche et positionnement au sein de leur environnement ont fait partie du programme. Les interventions ont cherché aussi à stimuler toutes les ouvertures et interfaces possibles au sein du CNRS et de la recherche publique dans le cadre des missions confiées à la MRCT et à la MI. Cette volonté d’ouverture se prolonge aussi vers les entreprises, les sociétés savantes, le grand public ou l’international sous forme de projets ciblés pour promouvoir la technologie, l’innovation et les compétences associées. L’édition 2013 revêtait un caractère particulier pour tenir compte des évolutions des missions et de l’organisation du CNRS. En conclusion, les réseaux technologiques entendent bien progresser pour être une valeur sûre du CNRS et de ses partenaires avec une visibilité et une reconnaissance accrues vis à vis de tous, du laboratoire à la tutelle.